Restituer une lecture cursive

lecture-2

La lecture n’est pas une tâche aisée pour tous nos élèves. Pour certains, elle est fastidieuse et ne relève que de la sanction. Cette perception est souvent due au traditionnel rite du questionnaire de lecture. Pour le professeur, il est un moyen facile de noter et de voir si les élèves ont lu. Cependant, tous nos élèves ne sont pas les lecteurs modèles évoqués par Umberto Eco. Il convient donc de varier la restitution des lectures cursives des élèves pour que la lecture devienne ludique et relève du positif.

Avant de proposer des modèles possibles de restitutions, rappelons les Instructions Officielles :

(…) Pour fonder la culture humaniste, le professeur de français construit sa progression à partir de la découverte et de l’étude de textes littéraires. Chaque année, les élèves sont invités à lire plusieurs œuvres du patrimoine, principalement français et francophone, mais aussi européen, méditerranéen ou plus largement mondial. L’étude d’œuvres intégrales et la lecture d’extraits s’articulent à cette fin. Le professeur doit s’assurer de la capacité de ses élèves à lire des œuvres intégrales, en tenant compte du niveau de chacun. Il développe leurs compétences en lecture et les amène progressivement à être des lecteurs autonomes. Il cherche à susciter le goût et le plaisir de lire. (…) La lecture cursive est une lecture personnelle de l’élève, en dehors du temps scolaire mais le plus souvent en rapport avec le travail conduit en classe. Pour cette raison, elle gagne à être recommandée par le professeur qui cherche à développer le goût de lire, en proposant un choix commenté d’œuvres accessibles. La littérature de jeunesse occupe une place naturelle dans ce choix d’œuvres. Qu’elle revienne sur le passé ou qu’elle ouvre sur le monde d’aujourd’hui, elle contribue à l’acquisition d’une culture personnelle. Elle permet d’instaurer un dialogue avec les œuvres patrimoniales et elle facilite parfois l’accès à la lecture des œuvres classiques. Le professeur choisit des textes de qualité adaptés à ses élèves et à son projet pédagogique. Cette lecture personnelle de l’élève n’exclut pas le recours à la lecture cursive, en classe, de textes ou documents destinés à éclairer l’étude qui est en cours. Ces différentes formes de lecture sont pratiquées avec le souci constant de privilégier l’accès au sens, de prendre en compte la dimension esthétique et de permettre une compréhension approfondie du monde et de soi. Elles s’attachent dans tous les cas à développer les compétences de lecture et à susciter le plaisir de lire. (…)

La lecture cursive est donc une lecture réalisée à la maison, plaisante généralement, qui doit être guidée par le professeur. A ce propos, vous pouvez consulter l’article qui permettait de guider les élèves dans la lecture d’œuvres classiques : un principe similaire peut être appliqué. La lecture cursive s’inscrit dans une séquence/un chapitre en cours d’étude et est en lien avec le programme. Elle a pour mission d’élargir la culture des élèves et de leur montrer les liens entre les différentes œuvres littéraires.

Consultez le tableau des modes de restitution des lectures cursives.

2 Comments

  1. alodis3

    21 December 2015 at 10 h 01 min

    Super article ! Merci 🙂
    Pour la première lecture cursive des 4e, dans la séquence épistolaire, ils ont rédigé un avis lecteur sous forme de lettre. Certains se sont bien prêtés au jeu, écrivant à une revue jeunesse ou à leurs proches, amis.
    Je vais essayer de compiler une base de donnée avec leurs travaux sur les lectures cursives pour donner envie aux futurs élèves de lire, par le point de vue de quelqu’un de leur âge : toujours plus attractif et stimulant.

  2. Lecture | Pearltrees

    10 September 2017 at 15 h 33 min

    […] Restituer une lecture cursive – Littérature & co. La lecture n’est pas une tâche aisée pour tous nos élèves. Pour certains, elle est fastidieuse et ne relève que de la sanction. Cette perception est souvent due au traditionnel rite du questionnaire de lecture. Pour le professeur, il est un moyen facile de noter et de voir si les élèves ont lu. Cependant, tous nos élèves ne sont pas les lecteurs modèles évoqués par Umberto Eco. Il convient donc de varier la restitution des lectures cursives des élèves pour que la lecture devienne ludique et relève du positif. Avant de proposer des modèles possibles de restitutions, rappelons les Instructions Officielles : (…) Pour fonder la culture humaniste, le professeur de français construit sa progression à partir de la découverte et de l’étude de textes littéraires. […]

Leave a Reply

%d bloggers like this: