Sujets de réflexion à l’usage des classes de 3e

MAJ : 14/03/2016

Cette année, avec ma classe de 3e, je pratique peu les sujets d’invention qui consistent à raconter stricto sensu une histoire (les récits des élèves ne sont pas souvent intéressants) ou à rédiger un dialogue (où de nombreuses parties seront inutiles et n’amèneront à aucune progression narrative).

J’ai décidé d’axer l’écriture des 3e sur la réflexion. Cela leur demande d’activer leurs connaissances, de les regrouper et de les structurer. Au début, c’est difficile mais, petit à petit, ils y arrivent et leurs idées sont exprimées plus clairement.

Nous pouvons ensuite, après avoir structuré les pensées, proposer à nouveau des sujets d’invention. Le style sera normalement différent et les élèves auront tendance à aller à l’essentiel, à faire attention à l’enchaînement des actions et des idées. Vous pouvez privilégier des sujets qui mêlent invention et argumentation : c’est ce que nous retrouvons régulièrement lors des sujets écrits des EAF.

Je vous propose un florilège de sujets de réflexions trouvés sur internet, inventés, ou extraits d’annales de Brevet des collèges.

  • Vous réjouissez-vous de grandir ? Développez votre point de vue.
  • « Longtemps j’ai pris ma plume pour une épée ; à présent, je connais notre impuissance. N’importe : je fais, je ferai des livres ; il en faut, cela sert tout de même. » – Jean-Paul Sartre, citation de son œuvre autobiographique Les Mots.
    En vous appuyant sur vos connaissances personnelles, vos lectures, les films que vous avez vus, vous rédigerez un texte dans lequel vous expliquerez pour quelles raisons il est important que des artistes (poètes, romanciers, peintres, réalisateurs, chanteurs) soient engagés et vous préciserez quels combats ils ont menés, quels messages ils ont désiré transmettre.
  • Pensez-vous qu’il soit préférable de laisser les enfants vivre toutes les expériences qui les tentent, ou au contraire qu’il est nécessaire de poser des limites à leurs envies ? Vous donnerez votre réponse dans un développement argumenté et organisé.
  • Certains sont favorables au travail des jeunes pendant les vacances, d’autres le refusent. Vous exposerez les arguments des uns et des autres et présenterez votre propre point de vue.
  • A la suite de cette catastrophe, un membre d’une association humanitaire s’adresse aux téléspectateurs pour les convaincre de venir en aide aux survivants. Rédigez le texte de cette intervention qui, tout en faisant appel à la solidarité, démontrera, de façon argumentée, la nécessité d’une solidarité.
  • Vous écrivez à Julien pour lui confier votre projet de vie professionnelle. Vous lui exposez les raisons de votre choix. Puis, vous lui dites ce que vous comptez entreprendre pour y parvenir.
  • Lire, c’est frémir un peu de plaisir, d’impatience, éprouver des émotions (joie, peine, peur…). Partagez-vous cette opinion ? Pourquoi ?
  • La lecture des livres peut sembler démodée à un adolescent d’aujourd’hui qui dispose de la télévision, des jeux électroniques, des cédéroms, etc. Vous montrerez d’abord en quoi ces « outils » sont attirants. Vous vous demanderez ensuite si la lecture d’un livre ne conserve pas des charmes irremplaçables. Votre argumentation devra être organisée et illustrée d’exemples précis.
  • Dans un texte d’une vingtaine de lignes, illustré d’exemples précis, vous expliquerez pourquoi le public aime toujours les histoires de monstres ou d’animaux fabuleux. Partagez-vous ce goût ? Pourquoi ?
  • La télévision est aujourd’hui présente dans presque tous les foyers. D’après vous, qu’apporte-t-elle aux téléspectateurs ? Ne présente-t-elle pas aussi certains dangers ?
  • La musique est habituellement considérée comme source de plaisir, occasion de communication ou même de communion. Qu’en pensez-vous ? Vous organiserez votre réflexion autour d’exemples précis.
  • Robinson « en avait assez depuis longtemps de cette organisation ennuyeuse et tracassière ».
    Parmi les règles que l’on vous demande d’observer dans la vie quotidienne (par exemple à l’école, à la maison, dans la rue…), lesquelles vous semblent nécessaires ? Lesquelles aimeriez-vous modifier ? Citez au moins deux règles nécessaires. Pourquoi vous semblent-elles incontournables ? Citez au moins deux règles à modifier. Pourquoi voudriez-vous les changer ?
  • Vous avez déjà éprouvé une passion pour une personne, un lieu, un objet ou une activité. Après avoir brièvement présenté cette passion, les circonstances qui l’ont fait naître ou dans lesquelles vous l’avez éprouvée, vous dire ce qu’elle vous a apporté et ce qu’elle vous a peut-être aussi coûté.
  • Pour vous, qu’est-ce qui fait qu’un homme devient un héros ? Que doit-il défendre
  • Selon vous, qu’est-ce que le tourisme ou les voyages peuvent vous apporter ?
  • Le narrateur se souvient des années passées dans un camp de prisonniers en Allemagne, des hommes qui ont vécu cette terrible épreuve. Pensez-vous que de tels récits soient utiles aux lecteurs, aux générations qui suivent ?
  • Pourquoi lire ? Quelles émotions ressentons-nous en suivant les aventures des héros de romans ?
  • Le monde d’aujourd’hui laisse-t-il encore place, selon vous, à un ailleurs qui fasse rêver ?
  • Les bêtises sont-elles toujours des actes de provocation ?

N’hésitez pas à proposer des sujets de réflexion en commentaires. Ceux-ci viendront s’adjoindre à ceux déjà proposés.

1 Comment

  1. Charlène

    5 March 2016 at 12 h 41 min

    En lien avec l’étude de “La Promesse de l’aube”, et puisque l’année de 3e est l’occasion pour eux d’une première réflexion sur leur orientation professionnelle, j’ai fait le sujet suivant :
    « Tu seras ambassadeur de France. », lui répète la mère de Romain Gary dans son enfance. Comme vous avez pu le lire, il a effectivement mené une carrière de diplomate. Pensez-vous que les parents doivent avoir une influence dans le choix de leurs enfants pour une carrière professionnelle ? Vous donnerez votre réponse dans un texte argumentatif organisé.

    Merci pour ce billet.

Leave a Reply

%d bloggers like this: