QCM interactifs en classe

Ambassadeur du numérique dans mon établissement, je suis amené à tester des ressources afin de montrer comment le numérique peut servir aux apprentissages des élèves. Si je me suis porté volontaire c’est que je ne trouvais pas, jusqu’à présent, d’utilisation convaincante des TICE dans l’enseignement des Lettres. L’Académie dans laquelle je travaille propose quelques objets connectés afin de trouver satisfaction. Je crois, en plus, que l’usage intensif du numérique en classe, n’est pas compatible avec le fait de prendre son temps, de savourer la littérature, de s’appliquer. Le collège reste un des rares endroits où les élèves sont déconnectés et apprendre à prendre leur temps. Que cela soit préservé.

Cependant, je reste conscient de la société actuelle et de la place des TICE dans celle-ci. C’est pourquoi je les utilise mais de manière partielle. J’évoquerai, dans un prochain article, l’usage du numérique en Lettres que je fais.

J’ai récemment découvert l’application Plickers (disponible sur l’Apple Store et sous Androïd) qui permet de réaliser des QCM interactifs.

plickers-header

Comment ça marche ?

D’abord, il faut créer un compte gratuit sur le site Plickers. Vous vous inscrivez, vous enregistrez vos classes et vos élèves. Chaque élève possède un numéro qu’il est important de conserver.

Ensuite, vous imprimez des cartes (proposées gratuitement sous format PDF) qui ressemblent à des QR code et qui portent le numéro des élèves. Une même carte peut être utilisée pour plusieurs classes, à vous de les conserver.

Une fois cela effectué, vous créez des QCM à partir du site internet.

Et après ? Une fois en classe, prenez votre téléphone mobile (avec une connexion internet) ou une tablette numérique. Le vidéo-projecteur doit projeté le site Plickers. Lancez le QCM à partir de votre mobile. Et là, magique, le vidéo-projecteur affiche la première question. Vos élèves choisissent une des faces du QR code (réponse A, B, C ou D). Une fois le temps écoulé, vous pointez votre téléphone sur la classe. Les résultats s’affichent directement sur le téléphone ou la tablette du professeur. Vous pouvez ensuite passer à la question suivante.

Quand utiliser l’application ?

  • Après une lecture analytique. Cela permet de voir si le texte et son analyse ont été compris. Il peut s’appliquer en fin d’heure ou la séance qui suit afin de refaire un point sur ce qui a été vu.
  • Pour évaluer une lecture cursive. Certains utilisent parfois des QCM. Là, toute la classe participe en même temps. Le professeur ne corrige pas les copies. Après chaque question, le professeur peut expliquer ce qui était attendu. Le temps fastidieux d’attente entre la lecture puis le contrôle puis sa correction n’existe plus. Un certain dynamisme s’installe.
  • Pour revoir des mots de vocabulaire. Des définitions peuvent être proposées et l’élève choisit la bonne.
  • Pour travailler et réfléchir sur l’orthographe. L’élève peut choisir, sur certaines leçons, la bonne orthographe de certains mots. Je pense notamment aux leçons sur les homophones grammaticaux qui se prêtent particulièrement à cela. Nous pouvons aussi appliquer cela aux règles d’accord et à la conjugaison.

Quels avantages ?

  • Une participation de TOUS les élèves
  • La simplicité d’utilisation.
  • Une dimension interactive qui plait. Les élèves ne rédigent pas et veulent bien répondre.
  • Des résultats directement connus par le professeur.
  • Pas besoin de corriger des copies pour ce test. Cependant, les résultats s’affichent par question et non par test. Pour faire une synthèse, c’est parfois un peu complexe pour le professeur.
  • La forme de la carte ne permet pas aux élèves de copier leurs voisins. Chaque carte est individuelle.

1 Comment

  1. alodis3

    16 January 2017 at 10 h 58 min

    Article très utile et intéressant ! Surtout avec les tablettes qui seront en classe l’an prochain ! Merci 🙂

Leave a Reply

%d bloggers like this: