Poème et poésie

Ces deux termes sont souvent usés à tort et à travers. Les confusions d’emploi entre les deux mots proviennent, la plupart du temps, de l’école primaire. La poésie désigne le genre d’un texte ; le poème, lui, est une pièce particulière du genre poétique.

Cette confusion viendrait d’une utilisation du terme par métonymie selon le TLF :

4. P. méton. Pièce de vers relativement courte. Vers, strophes d’une poésie; dire, réciter une poésie; choix d’une poésie; apprendre par coeur une poésie; recueil de poésies; des poésies fugitives; les poésies inédites d’André Chénier; les poésies de Musset, de Verlaine. Le grand homme du dîner serait Charles Morice, qui de critique est passé poète et lit au dessert des poésies qui, passant par sa voix caverneuse, font tout à fait l’effet de borborygmes (GONCOURT, Journal, 1894, p.605). Me souvenant des poésies de Lautréamont, j’inventais d’inverser les termes du pater (G. BATAILLE, Exp. int., 1943, p.201).

Mais elle est également présente. au XIVe siècle. Ainsi, le terme “poésie” pouvait désigner quelquefois une “pièce de vers” :

Étymol. et Hist.A. Œuvre. 1. ca 1370 «pièce de vers» (J. LE FEVRE, Leesce, éd. A. G. van Hamel, 2697: Leurs fables et leurs poësies)

Nous retiendrons l’usage commun : un poème est une pièce en vers alors que la poésie est un genre littéraire.

1 Comment

  1. fabien

    31 July 2017 at 13 h 07 min

    D’autant qu’un poème n’est pas nécessairement de la poésie. Le De Rerum Natura de Lucrèce, par exemple, n’appartient pas ou plus à la poésie telle qu’elle s’entend aujourd’hui. Si le genre “poésie” conditionne une certaine forme, la forme “poème” n’indexe pas naturellement l’objet au genre “poésie”.

Leave a Reply

%d bloggers like this: