Sujet 2009 – Grammaire et stylistique

Plus avant commençait la foule des courtisans de toute espèce. Le plus grand nombre, c’est– à-dire les sots, tiraient des soupirs de leurs talons, et, avec des yeux égarés et secs, louaient Monseigneur, mais toujours de la même louange, c’est-à-dire de bonté, et plaignaient le Roi de la perte d’un si bon fils. Les plus fins d’entre eux, ou les plus considérables*, s’inquiétaient déjà de la santé du Roi; ils se savaient bon gré de conserver tant de jugement parmi ce trouble, et n’en laissaient pas douter par la fréquence de leurs répétitions. D’autres, vraiment affligés, et de cabale* frappée, pleuraient amèrement, ou se contenaient avec un effort aussi aisé à remarquer que les sanglots. Les plus forts de ceux-là, ou les plus politiques*, les yeux fichés à terre, et reclus en des coins, méditaient profondément aux suites d’un événement si peu attendu, et bien davantage sur eux-mêmes. Parmi ces diverses sortes d’affligés, point ou peu de propos*, de conversation nulle, quelque exclamation parfois échappée à la douleur, et parfois répondue par une douleur voisine, un mot en un quart d’heure, des yeux sombres ou hagards, des mouvements de mains moins rares qu’involontaires, immobilité du reste presque entière. Les simples curieux et peu soucieux presque nuls, hors les sots qui avaient le caquet* en partage; les questions, et le redoublement du désespoir des affligés, et l’importunité pour les autres. Ceux qui déjà regardaient cet événement comme favorable avaient beau pousser la gravité jusqu’au maintien chagrin et austère, le tout n’était qu’un voile clair qui n’empêchait pas de bons yeux de remarquer et de distinguer tous leurs traits. Ceux- ci se tenaient aussi tenaces en place que les plus touchés, en garde contre l’opinion, contre la curiosité, contre leur satisfaction, contre leurs mouvements; mais leurs yeux suppléaient au peu d’agitation de leurs corps. Des changements de posture, comme des gens peu assis ou mal debout; un certain soin de s’éviter les uns les autres, même de se rencontrer des yeux ; les accidents momentanés qui arrivaient de ces rencontres; un je ne sais quoi de plus libre en toute la personne, à travers le soin de se tenir et de se composer : un vif*, une sorte d’étincelant* autour d’eux les distinguait malgré qu’ils en eussent.

Mémoires du suc de Saint-Simon (année 1711), édition Y. Coiraud, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, tome IV, 1993, pp.70-71.

Lexicologie

Étudiez les mots : politique ; redoublement.

Grammaire

  1. Les adjectifs qualificatifs de la ligne 18 (“ceux qui déjà regardaient…”) jusqu’à la fin du texte.
  2. Faites toutes les remarques nécessaires sur : “Parmi ces diverses sortes d’affligés, point ou peu de propos ; de conversation nulle ;”.

Étude stylistique du texte